Actualités, Développement économique, Non classifié(e)|

La Malbaie, ce 23 mai 2019 –  À l’aube de son 25ieme anniversaire, le Casino de Charlevoix constitue un levier structurant du développement économique de La Malbaie et de ses environs. Pour illustrer son importance, dans une région touristique comme Charlevoix, un employeur de cette envergure peut être l’équivalent d’une industrie majeure dans une autre région du Québec avec plus de 250 emplois bien rémunérés.

Cette situation pourrait toutefois changer dans les années à venir suite à l’annonce récemment du Gouvernement du Québec d’étudier divers scénarios concernant l’avenir du Salon de jeux de Québec, notamment sa relocalisation vers un quartier plus touristique de la Ville de Québec. Cette volonté du gouvernement laisse entrevoir qu’à terme le déménagement du salon de jeux de Québec pourrait davantage constituer l’ouverture du cinquième casino au Québec, soit le deuxième dans la région de la Capitale-Nationale et sans aucun doute un « concurrent » direct à celui de Charlevoix.

Selon une étude récente réalisée par la firme Raymond Chabot Grant Thornton, les conséquences d’une bonification de l’offre de jeux dans la Ville de Québec auraient un impact néfaste (dévastateur) sur l’économie de La Malbaie et de Charlevoix. En fait, depuis l’ouverture de ce dernier en 2008, les impacts se font déjà sentir sur les revenus et l’achalandage (à la baisse) au Casino de Charlevoix de La Malbaie.

L’enjeu est crucial pour toute la région de Charlevoix mais également pour l’ensemble des régions du Québec qui ont un besoin criant d’être appuyées par leur gouvernement dans leurs efforts constants visant une meilleure vitalité économique. Actuellement, de Charlevoix à la côte de Beaupré, les efforts sont plutôt concentrés à faire entendre raison au Gouvernement du Québec, ce qui constitue un non-sens pour l’ensemble de la communauté.

En conséquence, le maire de La Malbaie, Monsieur Michel Couturier, demande une rencontre avec Madame Geneviève Guilbeault, ministre responsable de la Capitale-Nationale, et le premier ministre du Québec, Monsieur François Legault, pour présenter les résultats de l’étude de Raymond Chabot Grand Thornton et leur proposer des pistes de solutions intéressantes pour attirer une clientèle non desservie actuellement par Loto-Québec dans Charlevoix.

La confirmation sans équivoque du gouvernement quant au statut du Casino de Charlevoix comme étant le seul de la grande région de la  Capitale-Nationale permettrait de concentrer les efforts de croissance de celui-ci et de promouvoir toute une région qui en a bien besoin.

-30-

Source : Michel Couturier, Maire de La Malbaie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

11 + 2 =

Close Search Window
X