Actualités, Développement économique|

La Malbaie, le 25 février 2022 – C’est avec enthousiasme que le conseil municipal a appris hier que la Ville de La Malbaie fera partie des quinze villes identifiées pour la décentralisation d’emplois au Gouvernement du Québec.

Lors de son passage à Maniwaki, le premier ministre François Legault a annoncé en conférence de presse vouloir transférer 5000 emplois de l’administration publique dans des villes ayant un certain seuil de dévitalisation, dont La Malbaie. Selon la ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, les emplois offerts seront sous la forme d’un travail hybride, soit une partie en télétravail et une partie dans des bureaux partagés. L’implantation d’Internet haute vitesse dans notre ville prend alors tout son sens et devient un prérequis incontournable à ce nouveau mode d’emploi.

« C’est une opportunité exceptionnelle pour notre ville. Des emplois de qualité seront offerts pour nos citoyens et permettront d’attirer de nouveaux travailleurs et leur famille dans notre région. C’est toute notre économie qui en sera bonifiée. Nous sommes choyés d’avoir été choisis et s’activons déjà afin de faciliter la venue de ces nouveaux citoyens. Nous sommes conscients, entre autres, qu’un travail est à faire quant à la disponibilité de logements et œuvrerons en ce sens afin de nous démarquer. La Malbaie est en effervescence, nos efforts portent fruit et nous sommes convaincus que ce n’est que le début. Je tiens à remercier le gouvernement pour cette décision ainsi que notre députée, Émilie Foster, qui travaille constamment au développement de notre région» mentionne le maire, Michel Couturier.

Rappelons que cette annonce fait suite à l’engagement de M. Legault lors d’un congrès de la Fédération québécoise des municipalités tenu en 2018 où il a affirmé son intention quant à  la décentralisation des services de l’État vers les régions.

– 30 –

Source : Ville de La Malbaie

Information : Sara Tremblay, responsable des communications et de la culture | 418‐665‐3747

2 Replies to “La Malbaie parmi les villes choisies pour la décentralisation gouvernementale”

  1. Martine Leroux dit :

    Bonjour,

    J’habite à La Malbaie depuis plus d’un an et je suis une employée du ministère de l’Éducation. Je me suis informée auprès des RH sur le processus pour obtenir un bureau à La Malbaie, mais ils n’étaient pas encore en mesure de me répondre. Avez-vous des détails sur le processus de sélection des personnes et le nombre de bureau disponible? J’aimerais tellement pouvoir rester ici, j’adore vivre ici.

    Je suis très heureuse de cette annonce et j’espère pouvoir être une des heureuses élues pour avoir un bureau près de mon nouveau chez moi.

    Martine Leroux
    65 de la Champenoise, La Malbaie
    581-991-9404

    • Sara Tremblay dit :

      Bonjour, nous n’avons pas plus de détails que ceux annoncés. Dès que nous en apprendrons plus, ils seront certainement communiqués sur nos médias sociaux et site internet. Nous vous souhaitons de pouvoir demeurer à La Malbaie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

trois × 3 =

Close Search Window
X