Accès rapides
Accueil > Vivre à La Malbaie > La Ville > Une économie diversifiée

Une économie diversifiée

Partager sur

   

Dès son origine, La Malbaie devient une ville de services. Un espace villageois apparaît dès le début du 19e siècle à l’embouchure de la rivière Malbaie. S’y retrouvent des magasins généraux, des boutiques spécialisées, des échoppes d’artisans, des bureaux de professionnels comme ceux de médecins, de notaires ou d’avocats dont la présence est favorisée par l’ouverture d’un Palais de justice à La Malbaie (entre 1859 et 1862). Un noyau institutionnel se crée sur la rue Saint-Étienne autour de l’église paroissiale (construite vers 1805 et incendiée en 1949 puis remplacée par l’église actuelle datant de 1952), le Couvent des Sœurs de la Charité de Québec (ouvert en 1876) voué à l’éducation des jeunes filles et celui des Frères Maristes (ouvert en 1901) pour les garçons, de même que l’hôpital Saint-Joseph (datant de 1942). Le centre-ville de La Malbaie est longtemps bourdonnant d’activités commerciales devenant le centre de services le plus important de Charlevoix. En 1975, le Centre commercial Place Charlevoix ouvre ses portes sur le nouveau boulevard de Comporté longeant le fleuve et érigé alors depuis peu. Aujourd’hui, une certaine relance est nécessaire pour assurer la revitalisation du Centre-Ville de La Malbaie, un processus en cours permet d’envisager un bel avenir commercial à ce secteur chargé d’histoire.

Une bonne partie du territoire de l’actuelle municipalité de La Malbaie a longtemps servi à l’exploitation agricole. Cette vocation s’est quelque peu amoindrie avec le temps. Quelques industries se sont aussi installées à La Malbaie et notons la ferme avicole La Poulette Grise et l’usine de câbles d’aluminium Reynolds, mais ces entreprises sont aujourd’hui disparues.

Le tourisme et la villégiature se retrouvent plus particulièrement dans le secteur de Pointe-au-Pic et aussi dans celui de Cap-à-l’aigle. Il faut signaler le Manoir Richelieu dont le premier bâtiment a été érigé en 1900 et l’édifice actuel de cet hôtel a été ouvert en 1929. L’époque de la Croisière du Saguenay du milieu du 19e siècle jusqu’à 1965 a ainsi amené une clientèle touristique internationale à Pointe-au-Pic et le célèbre Boulevard des Falaises s’est alors peuplé de remarquables résidences de villégiature. En 1994, le Casino de Charlevoix a ouvert ses portes. Le tourisme demeure toujours une vocation essentielle à La Malbaie.

Société d'histoire de Charlevoix