Accès rapides
Accueil > Vivre à La Malbaie > La Ville > Historique municipalité de La Malbaie

Historique municipalité de La Malbaie

Partager sur

 

En 1845, une première municipalité de La Malbaie est formée mais elle est rapidement abrogée, deux ans plus tard, en 1847. Le 1er juillet 1855, on procède à la formation de la municipalité de La Malbaie sous l’appellation officielle de Saint-Étienne-de-Murray-Bay. Plusieurs subdivisions viennent par la suite soustraire des sections du territoire original de la localité. La municipalité de Pointe-au-Pic voit le jour le 28 décembre 1876. Le 18 mars 1896, une municipalité de village est détachée qui, le 23 janvier 1958, acquiert le statut de ville. Par la suite, Cap-à-l’Aigle (3 août 1916), Clermont (16 février 1935) et Rivière-Malbaie (19 novembre 1938) se séparent successivement de la municipalité de paroisse. 

Un long processus de recomposition s’amorce ensuite. Le 14 août 1965, une fusion se réalise entre la ville et la section restante de la municipalité de paroisse (Rivière Mailloux). Le 5 février 1995, une fusion se concrétise entre les municipalités de La Malbaie et de Pointe-au-Pic. Le 1er décembre 1999, une nouvelle fusion s’opère avec Cap-à-l’Aigle, Rivière-Malbaie, Sainte-Agnès et Saint-Fidèle. 


Tableau des subdivisions et des fusions dans l’histoire de La Malbaie

La Malbaie Fondation

La Malbaie (Paroisse)

1er juillet 1855 - 14 août 1965
Subdivisions

La Malbaie (Village)

18 mars 1896 – 23 janvier 1958

La Malbaie (Ville)

23 janvier 1958 – 5 février 1995

Pointe-au-Pic

28 décembre 1876- 5 février 1995

Cap-à-l'Aigle

3 août 1916 – 1er décembre 1999

Rivière-Malbaie

19 novembre 1938- 1er décembre 1999

Clermont

16 février 1935

Fusions

La Malbaie Paroisse et Ville

14 août 1965

La Malbaie - Pointe-au-Pic

5 février 1995 – 1er décembre 1999

La Malbaie (Ville actuelle)

1er décembre 1999 :
fusion de La Malbaie –
Pointe-au-Pic avec Cap-à-l’aigle, Rivière-Malbaie, Sainte-Agnès et Saint-Fidèle. 

Société d'histoire de Charlevoix