Accès rapides
Accueil > Vie municipale > Conseil de ville > Rapport annuel du maire 2016

Rapport annuel du maire 2016

Partager sur

LA VILLE DE LA MALBAIE

RAPPORT SUR LA SITUATION FINANCIÈRE
DE LA VILLE DE LA MALBAIE
PRÉSENTÉ AU COURS DE LA SÉANCE ORDINAIRE
DU CONSEIL MUNICIPAL TENUE LE 14 NOVEMBRE 2016

Madame la conseillère,
Messieurs les conseillers,
Chers (ères) citoyens et citoyennes,

Conformément à la disposition de l’article 474.1 de la Loi sur les cités et villes, il me fait plaisir de vous présenter le rapport sur la situation financière de la Ville de La Malbaie et de vous exposer les grandes lignes de notre prochain budget qui sera déposé au cours d’une assemblée extraordinaire le 14 décembre 2016.

J’aborderai successivement les points suivants :

  1. Les états financiers consolidés au 31 décembre 2015;
  2. Le rapport des vérificateurs;
  3. Le programme triennal d’immobilisations;
  4. Les projections relatives à l’exercice en cours et à la rémunération des élus;
  5. Bilan de l’année 2016 et orientations générales des prévisions budgétaires 2017;
  6. Le prochain programme triennal d’immobilisations;
  7. La liste des contrats;
  8. Les commentaires.

 

1.  LES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2015 DE LA VILLE DE LA MALBAIE

Les états financiers consolidés au 31 décembre 2015 de la Ville de La Malbaie donnent au fonds d’administration un surplus d’opération qui se détaille comme suit :

Revenus   20 533 470 $
Dépenses  (19 388 678 $)
Affectations et financement à long terme – activités financières (517 805 $)
Excédant de l’exercice 626 987 $

 2. LE RAPPORT DES VÉRIFICATEURS

Selon le rapport des vérificateurs de la firme Benoît Côté, comptable professionnel agréé, les états financiers consolidés donnent à tous les égards importants une image fidèle de la situation financière de la Ville au 31 décembre 2015 ainsi que des résultats de son exploitation et de l’évolution de sa situation financière pour l’année terminée à cette date selon les principes comptables généralement reconnus en comptabilité municipale au Québec.

3. LE PROGRAMME TRIENNAL D’IMMOBILISATIONS

Outre les immobilisations acquises par règlement d’emprunt, la Ville de La Malbaie a réalisé au cours de l’année 2016 des dépenses en immobilisations afin de concrétiser certains projets.

Les coûts des dépenses en immobilisations par service se retrouvent annexés à ce rapport et seront disponibles sur le site internet de la ville ou au bureau du greffe. Notons qu’en résumé les dépenses en immobilisations les plus importantes au cours de l’année ont été les suivantes :

  • Achat d’un véhicule pour le service incendie;
  • Achat d’équipements informatiques;
  • Murs de soutènement du chemin Mailloux;
  • Mur de la rue Girard;
  • Réfection stationnement Quai de Cap-à-l’Aigle;
  • Décontamination terrain ancien garage;
  • Aménagement stationnement rue John-Nairne;
  • Réalisation de la descente Quai Casgrain;
  • Travaux éclairage de la piscine;
  • Acquisition module de jeux - Parc le Ravin;
  • Acquisition tapis roulants;
  • Intersection chemin Mailloux/rang Ste-Madeleine;
  • Intersection rue John-Nairne/rue St-Étienne;
  • Achat habits de combat.

Les règlements d’emprunt contractés depuis le dernier rapport sont les suivants :

RÈGLEMENT D’EMPRUNT  TITRE MONTANT
1031-16 Pourvoyant à l’autorisation d’un règlement d’emprunt au montant de cinq millions cinq cent trente-mille dollars (5 530 000.00$) pour la réalisation de travaux d’aqueduc et d’égout secteur St-Fidèle. 5 530 000,00$

4. LES PROJECTIONS RELATIVES À L’EXERCICE EN COURS ET RÉMUNÉRATION DES ÉLUS

LES PROJECTIONS DE L’EXERCICE EN COURS

Les prévisions budgétaires de l’exercice en cours révèlent des revenus et des dépenses de 20 661 408 $. Il s’agit d’un budget équilibré élaboré selon la réforme fiscale municipale et les nouvelles règles comptables applicables en 2016 dont entre autres l’intégration à nos états financiers des organismes dont nous assumons un certain contrôle.

LA RÉMUNÉRATION DES ÉLUS

Pour l’année en cours, la rémunération des élus s’établissait comme suit :

Le maire  Rémunération 36 666,70 $
  Allocation de dépenses   18 333,30 $
    ---------------
    55 000,00 $

Cette rémunération est en sus de la rémunération que le maire reçoit à titre de maire par la MRC de Charlevoix-Est.

    Individuelle Total
Les conseillers  Rémunération 9 333,34 $ 74 666,72 $
  Allocation de dépenses 4 666,66 $  37 333,28 $
    ------------- --------------
    14 000,00 $ 112 000,00 $

              

5. BILAN DE L’ANNÉE 2016 ET ORIENTATIONS GÉNÉRALES DES PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES DE 2017

À l’aube de 2017, l’objectif du conseil municipal élu en 2013 d’améliorer l’aménagement de notre ville par une gestion plus efficiente de nos opérations jumelée à une relance de notre économie locale, est en voie d’être atteint.

Je tiens à souligner ici le dévouement de mes collègues conseillère et conseillers, celui des employés municipaux ainsi que le professionnalisme de nos cadres adroitement dirigés par Me Caroline Tremblay.

Au cours des trois dernières années, de nombreux projets ont été menés à terme.  L’année 2016 a été particulièrement animée avec la première phase de réalisation du projet d’assainissement des eaux usées du secteur de St-Fidèle, un projet de 5 millions de dollars, réalisé au cours de l’été.  La deuxième phase verra la construction des bassins d’épuration jusqu’au printemps 2018. Les travaux réalisés jusqu’à maintenant ont été financés grâce au retour sur la taxe d’accise et au Programme québécois des infrastructures municipales (PQIM). Aussi, l’aménagement du quai de Cap-à-l ’Aigle, un projet de 230 000 $ financé par la Ville et en partenariat avec la SOGIT, qui est l’objet de commentaires fort élogieux de nombreux citoyens et visiteurs.

D’autres projets ont aussi été réalisés et ce, à même notre propre budget :

  • aménagement des rues du Ravin et Francois-Hazeur sur le Plateau ;
  • aménagement d’un parc familial dans ce même secteur ;
  • travaux d’amélioration derrière le Complexe sportif et des terrains de tennis ;
  •  travaux d’amélioration du terrain de tennis de St-Fidèle ;
  • aménagement d’un stationnement sur le site de l’ancien Hôtel-de-ville, rue John-Nairn;
  •  démolition de l’Hôtel Lapointe dont l’espace ainsi libéré permettra d’augmenter l’offre de stationnement au Centre-ville ;
  • consolidation de murs sur le chemin Mailloux ;
  • travaux routiers dans le secteur de Ste-Agnès ;
  • réparation de la côte du chemin des Carrières ;
  • aménagement d’un accès sécuritaire au fleuve près du quai Casgrain.

Nous avons toutes les raisons d’être extrêmement fiers de ces réalisations car elles ont été possibles sans emprunter, grâce à une gestion plus efficiente de nos opérations courantes.

La relance de notre économie locale est l’autre préoccupation majeure du conseil et les gestes posés jusqu’à maintenant le prouvent amplement. De grands projets comme le développement du secteur du Havre à Pointe-au-Pic et la revitalisation du Centre-ville vont permettre de donner un nouvel élan aux investissements privés, qui sont d’ailleurs de plus en plus nombreux, et créeront de nombreux emplois à court terme. La confiance qui nous manquait depuis trop longtemps est enfin de retour et les projets sont nombreux. Nous sommes heureux que la morosité et l’inquiétude d’hier fassent maintenant place à un nouvel optimisme.

Depuis le début de notre mandat, les membres du conseil municipal en étroite collaboration avec nos employés et nos cadres, ont réussi à libérer d’importantes sommes à même nos budgets d’opération ce qui nous permet de réaliser davantage de projets visant l’amélioration de notre qualité de vie sans s’endetter davantage. La dette nette au début de notre mandat était de 28 670 420$ millions de dollars, de 25 840 695$ millions aux États financiers de 2015 et de 23 455 843 millions selon nos estimations à la fin de 2016 sur un actif à la hausse de 79 543 912$ millions. Donc une baisse de la dette nette de 5 224 570$. L’exercice de redressement de nos finances et un nouveau dépôt du rôle d’évaluation nous offrent de belles opportunités.

Votre conseil municipal peut ainsi, maintenant, réfléchir à la meilleure façon de VOUS faire profiter le plus et le mieux possible de cette marge de manœuvre nouvellement acquise.

6. LE PROCHAIN PROGRAMME TRIENNAL D’IMMOBILISATIONS

Les citoyens et citoyennes sont invités à assister à l’Hôtel de Ville de La Malbaie, à la présentation et à l’adoption des prévisions budgétaires 2017 et du programme triennal d’immobilisations 2017, 2018 et 2019 lors d’une séance spéciale qui sera tenue le 14 décembre 2016. Un avis public sera donné pour rappeler la date et l’heure de ladite séance.

7. LA LISTE DES CONTRATS

L’article 474.1 de la Loi sur les cités et villes nous indique que le rapport sur la situation financière de la ville doit faire état de tous les contrats comportant une dépense de plus de 25 000 $ ainsi que des contrats de plus de 2 000 $ lorsque l’ensemble de ces contrats comporte une dépense de plus de 25 000 $ avec un même co-contractant.

Tous les contrats conclus, répondant aux critères ci-devant définis, sont inclus en annexe de ce rapport et la liste pourra être consultée sur le site internet de la ville, sur SEAO ou au bureau du greffe.

 

Michel Couturier
MAIRE DE LA VILLE DE LA MALBAIE